Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nos carnets de voyage

Asie

ban

header chine

header thailande

header Malaisie

header Vietnam

Ameriques

Bannière blog rep dom

header usa

rutainca

header Gwada

header RutaMaya

Afrique

Bannière blog kenya

header Egypte

header jordansyrie


Archives

3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 12:25

En fin de journée, nous récupérons notre bagage laissé en consigne avec nos sacs de couchage, la toile de tente et le camping gaz. Nous louons la voiture et nous aurons une bonne surprise, l’entreprise de location ayant été dévalisée nous pouvons choisir ce que l’on veut dans ce qu’il reste : on prendra un énorme pickup-up rouge puissant et très fun : un dodge RAM 1500…par contre on avait un peu oublié l’aspect consommation…bref ! Nous nous dirigeons sur Olympic National Park.  Sur la route on aperçoit au loin le Mont Rainier au coucher de soleil : magnifique.

Us101 6633

On conduit près de deux heures, puis nous décidons de chercher un hôtel : pas de Bol, il y a un Native American Festival, il est impossible de trouver une chambre d’hôtel ! Il faut nous rendre à l’évidence, nous dormirons dehors ce soir… Heureusement, nous avons notre tente ! Nous finissons par trouver un RV Park (camping accueillant principalement les camping-cars) vers 22h, on trouve un emplacement libre et un campeur vient nous éclairer le temps de monter la tente. Nous passerons une très bonne nuit. Zoé est aux anges !

Olympic-Park 5112

Olympic-Park 6682 Olympic-Park 6733 Olympic-Park 6687

Us101 8456

Le lendemain, après un petit déjeuné chez Granny’s. Très bon mais trop long ! Puis découverte de Olympic state park, avec notamment la magnifique Hoh Rain Forest. On retiendra ensuite tout particulièrement Ruby Beach, et ses rochers jaillissants de l’eau, ses bassins d’eaux stagnantes peuplées d’anémones. La plage de galets est splendide et tellement photogénique, parsemée de bois flottants blanchis et de troncs d'arbres entiers lissés par la forte houle.

Olympic-Park 6817

Olympic-Park 6752 Olympic-Park 6745 Olympic-Park 6756

Un autre point fort sera, pour nous, le Quinault Lake et son Lodge historique construit en 1926 en moins de 2 mois (magnifique) dans lequel nous dormirons… en le voyant, on s’est dit qu’un stop ici serait mieux que de poursuivre la route le soir. Quelle quiétude, c’est beau et paisible, un endroit où l’on pourrait rester des heures à contempler mère nature.

Olympic-Park 5056

Us101 6881

Olympic-Park 6854 Olympic-Park 6856

Olympic-Park 6866 

Olympic-Park 6864

Le lendemain, nous faisons route pour la côte de l’Orégon. Le début n’est pas très enchanteur mais rapidement on traverse une portion avec des falaises, des forêts de pin…On fera une halte à Cape Disapointment et on se fera un petite rando bien abrupte pour accéder à son phare, puis à Cannon Beach, une très jolie bourgade où l’on a envie de flâner…enfin pas très longtemps car on a un schedule ! On se dirige assez vite vers Ecola State Park où nous découvrons de magnifiques plages reculées et ponctués de piton rocheux perçant l’horizon, la promenade est fort appréciable. L’eau est froide, on ne se baignera pas, seuls des surfeurs en combinaison 5 mm partent affronter les vagues.

Us101 6918 Us101 6914

Us101 7006

Us101 5167 Us101 5168

On poursuit notre route, passons par Manzanita puis le coucher de soleil approchant on fait rugir la bête rouge dans les routes sinueuses ; nous arrivons pour les derniers instants de soleil de la journée à Ocean Side, une toute petite communauté.

Us101 7051

On trouve un petit resto mais pas d’hôtel, nous sommes un peu au bout du monde, les téléphones ne captent, on emprunte un téléphone fixe pour appeler un numéro de téléphone trouver sur un ensemble de petites cabines en bord de plage. Ouf, on réussit à joindre, un peu avant 22H, le propriétaire qui nous donne des instructions pour pouvoir rentrer dans notre abri pour la nuit.

Us101 7054 Us101 7061 Us101 7063

Us101 7065

Le lendemain matin, on décolle tôt pour une longue journée sur cette fameuse route 101 que l’on suit depuis un jour et demi déjà. On s’arrête prendre un café dans un petit village de surfeur. On s’aventure sur la plage avec notre pickup mais faisons rapidement demi-tour de peur de s’ensabler… Oui, courageux mais pas téméraires les Chambareau. Le vent est froid. Nous repartons et quelques kilomètres plus loin nous apercevons une baleine grise, puis deux, puis trois, elles sont à quelques dizaines de mètres du rivage. Un beau spectacle que Zoé ne verra pas : elle dort. Ensuite direction Yachats pour plusieurs petites randos dans son State Park Cape Perpetua tout proche avec notamment son overlook, le plus haut point de la côte, les Devil’s Churn, où on ne se lassera pas d’observer les vagues s’engouffrer et s’écraser. Aussi, nous visiterons un magnifique phare, le Heceta Head Lighthouse (reconverti en Bed and Breakfast). Le littoral est spectaculaire. On file ensuite en direction des dunes de l’Oregon qui s’étendent sur 60 km en bord de mer.

Us101 7099

Us101 7192 Us101 7122

Us101 7189 Us101 7184

Malheureusement le brouillard fait son apparition et on ne pourra profiter pleinement du paysage. On ira tout de même faire un tour dans les dunes à pied, on a hésité à le faire avec notre pick-up bien qu’il y avait un accès…On aurait peut-être dû, cela aurait peut-être permis d’éviter de croiser le chemin d’un trooper qui nous arrêtera un peu plus tard en fin de journée.

Us101 7209 Us101 7301

Us101 5171 

Us101 7291 Us101 7255

Soit disant 5 infractions au code de la route. On a effectivement de gros doutes, on pense surtout que notre plaque de Washington dans l’état de l’Oregon a contribué à notre arrestation…Alors que dire lorsqu’il a vu mon permis de conduire du New Jersey (un petit rictus sur son visage) et alors quand nous avons parlé pour répondre à ses questions avec notre accent Français du New Jersey (son visage s’est éclairé comme un footballeur qui vient de marquer le but de sa carrière) ! Bref, nous nous allégerons de quelques centaines de dollars. Et un passage au tribunal fin septembre auquel nous nous ne présenterons pas …Forcement, le montant de l’amende, bien que très élevé restait tout de même inferieur au coût d’un billet d’avion, d’une nuit d’hôtel et de 2 jours de congés (on a donc plaidé guilty à distance). A ce jour, nous n’avons pas de news. La soirée est un peu gâchée, on continuera notre route et nous arrêterons dans un camping. L’aventure continue. A très bientôt pour la suite !

 

 

Repost0
20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 15:38

Une chose est sûre, en Alaska, on se lève tôt! Nous rejoignons le port pour prendre notre ferry aux alentours de 5 heures 45 pour quitter Skagway vers 7 am. Tout se passe comme prévu, nous récupérons les clés de notre cabine qui est très simple mais confortable ; le bateau quitte le port pour une traversée de 30 heures, destination finale Ketchikan, l’extrême sud de l’Alaska.

2014-08-21 1408640606

Ferry 4943 Ferry 4949

Zoe est aux anges alors qu’on voit le bateau Disney Cruise docker. De bon matin, les couleurs sont splendides, on est tout excité pour ce voyage au long court ! 30 heures cela va nous laisser le temps de profiter du spectacle des montagnes, le soleil ne nous a pas quitté, c’est fabuleux. On est comme dans un rêve. Nous prenons place à la cafeteria pour un bon petit déjeuner puis passerons le plus clair de notre temps sur le pont, sur des chaises longues, à essayer d’apercevoir des baleines, observer les glaciers et les falaises des fjords… Le paysage est vraiment beau et la promenade est très paisible. Le bateau fait une première halte à Juneau, nous n’aurons malheureusement pas le temps de sortir car le port est très excentré de la ville, nous avons peur de ne pas revenir à temps.

Ferry 6023

Ferry 5872 Ferry 5879 Ferry 5891

Ferry 5923

Ferry 5886 Ferry 5929

Ferry 6033

Ferry 6084 Ferry 6095

Apres une bonne nuit nous nous levons vers 5 heures car arrivons sur Wrangel. Là, il y a un arrêt de seulement deux heures mais la plage de pétroglyphes n’est située qu’a 15 minutes à pied. Nous partons d’un bon pas et recherchons sur la plage les fameux pétroglyphes. C’est étrange. Pourquoi ces dessins ? Pourquoi ici ? Il nous faudra lire un peu plus sur ce sujet !

Ferry 6109 Ferry 6126 Ferry 6132

Ferry 6159

Ferry 6153

Nous repartons rejoindre le bateau, apercevons trop loin les jets d’expirations des baleines. De-ci de-là, quelques loutres et ce paysage, toujours aussi majestueux. Stéphane commence à trouver le temps long (heureusement que nous n’avons finalement pas opté pour l’option croisière, il serait devenu fou au bout de deux jours !). Vers 14 heures, nous rejoignons Ketchikan, où une employée de l’hôtel New York vient nous pick up au port. Nous rejoignons notre très belle (mais très bruyante chambre – un conseil, demander les chambres du fond ! Pas celles côté rue) puis partons à la découverte de la ville. Le petit quartier de Mill creek (ancien red light district) est ravissant. Nous visitons la maison de la fameuse Miss Dolly. Une jeune femme aux mœurs facile de l’époque des chercheurs d’or. Au bout de Mill creek, nous nous apercevons que nous ne sommes pas les seuls à avoir remonté la rivière ! Des centaines de saumons font de même !

Ferry 6389

Ferry 5050 Ferry 4998

Ferry 6629

Ferry 5008 Ferry 5011

Le spectacle est étonnant, on a du mal à imaginer qu’un saumon ait autant de force jusqu'à voir cela de nos propres yeux ! Il y a une chute d’eau de probablement 5 mètres, et bien oui, nous voyons les saumons patienter, puis se lancer avec toute la force qu’ils ont pour remonter cette chute et finalement retrouver des eaux plus calmes pour aller pondre leurs œuf ; et pour 80% d’entre eux aller mourir aussi, car oui, ce voyage est épuisant.

Nous visitons le très beau musée du Totem. La encore une belle surprise. Puis après une pause auprès d’une aire de jeu pour notre louloutte nous allons diner. Une bien belle journée.

Ferry 6402

Le lendemain, gros dilemme. Allons-nous quitter l’Alaska sans voir d’ours ? Comme on ne vit qu’une fois, nous décidons de reprendre une ultime fois l’avion, un aéroglisseur cette fois, pour rejoindre une « écloserie de saumon », un endroit où les saumons reviennent naturellement pour aller pondre leurs œufs après avoir navigué dans les eaux du pacifique.

2014-08-23 1408830387

Sauf que la, les œufs des saumons sont récupérés et fertilises puis les jeunes saumons après quelques semaines dans les bassins sont relâchés pour vivre leurs vies pendant 4 ans avant de revenir mourir à l’écloserie (dans le cycle naturel : plus de 80% des saumons meurent dans le processus de retour à la rivière). Bref, qui dit saumon en Alaska dit forcement ours. La veille, ils en ont vu 10 ! On prend donc ce petit avion avec l’espoir de voir des ours pécher les saumons… Après la visite de la Hatchery, nous commençons à scruter la rivière et les sous bois, rien. Pas la moindre bête à poil. 15 minutes, 30 minutes, une heure passe, toujours rien. Notre guide est super déçu, c’est seulement la quatrième fois depuis le début de l’année que les ours ne sont pas au rendez-vous…

Aller, on reste dix minutes de plus et là ! Oui, en voila un. Juste un mais un quand même !

Ferry 6464 Ferry 6472 Ferry 6494

Ferry 6199 Ferry 6566

Ferry 6516

Ferry 6571 Ferry 6586

On est trop content, autant dire qu’il est photographié sous tous les angles. On le voit arriver tout pataud, se mettre à l’eau et sans effort attraper un saumon en guise de déjeuner… Un spectacle tellement rare pour nous, nous sommes émus ! Même si cela a été court, on rejoint l’avion tout sourire, c’est bon, checked ! On a vu un ours !

Ferry 6631

De retour à Ketchikan, on déjeune sur le port et il est déjà presque l’heure de retourner à l’aéroport. Celui-ci est sur une île, il faut prendre un ferry pour y accéder. Que le temps passe vite. Nous nous envolons pour Seattle et la deuxième partie de notre séjour.

A suivre !

Repost0
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 12:08

Extrême bonne nouvelle. L'appareil photo a dû sécher et il remarche quasiment à 100% (au retour, on s'apercevra qu'il aura des séquelles durables)! Perfect Timing! Nous partons rejoindre le bateau... dans le brouillard.

GlacierBay 4740 GlacierBay 4845 GlacierBay 4870

GlacierBay 4920 GlacierBay 4930 GlacierBay 4939

GlacierBay 5027

GlacierBay 5008 GlacierBay 5127

GlacierBay 5054

Notre Ranger nous annonce que ce brouillard est une très bonne nouvelle car il annonce une très belle journée. Effectivement, elle ne se trompe pas et après une bonne heure, le brouillard laisse la place au soleil et waouh. Nous allons vivre une journée absolument fantastique. Nous verrons des dizaines de loutres, des oiseaux en tous genres, des aigles impériaux, des chèvres sauvages et apercevrons même des baleines. Et ça c'est juste pour parler des animaux car le paysage est à couper le souffle, on est émerveillé par les couleurs, des collines qui tombent dans la mer et finalement abasourdis lorsque nous voyons les premiers glaciers alors que nous voguons au milieu d'icebergs.

GlacierBay 5088

GlacierBay 5083 GlacierBay 5234 GlacierBay 5128

C’est beaux, on se sent tout petit et réalisons combien nous sommes privilégiés d'avoir la chance de découvrir cette nature quasi vierge. La journée restera unique et de retours on est finalement presque sans voix. Notre bateau est de retour au Lodge mais notre tête est encore au milieu de ces paysages grandioses.

GlacierBay 5126 GlacierBay 5127 GlacierBay 5203

Et la journée nous réserve encore des surprises. Nous devons rejoindre Skarga. Lors de la réservation de notre petit air Taxi, on nous avait dit, s'il fait beau, nous passerons au-dessus des glaciers. Eh bien, il fait un temps splendide et notre avion 4 places s'envole pour Skagway pour une bonne heure de voyage vraiment mémorable. Nous survolons les glaciers, sans aucune turbulence, nous caressons les crêtes des montagnes, face à ces dizaines de paysage de cartes postales nous ne pouvons qu'être heureux, nous ne pouvons qu'apprécier ce que nous vivons. Waouh.

GlacierBay 5391 GlacierBay 5386 GlacierBay 5389

GlacierBay 5423

GlacierBay 5410 GlacierBay 5446 GlacierBay 5405

GlacierBay 5394

Pour l'anecdote, le pilote de ce petit avion était auparavant employé d'Emerson et à très souvent emmené le CEO d'Anso à travers le monde dans l'un des jets privés de sa boite... On arrive à Skagway, marchons sur le Tarmac pour sortir de l'aérodrome. 

GlacierBay 5459 GlacierBay 5466

2014-08-20 1408511230

Nos Hôtes (Skagway inn) viennent nous chercher et nous prenons possessions de notre chambre minuscule, qui était autrefois la chambre de Kittie, une des filles de la maison qui accueillait et réconfortait pour quelques heures les chercheurs d'or (en clair, un bordel !)... Coincé entre les montagnes, Skagway est effectivement la ville de la ruée vers l'or. Ce village de 800 habitants, lorsque les nombreux bateaux de croisière ne sont pas à quai a gardé son charme d'entant. Les maisons en bois sont colorées, le Saloon est toujours ouvert. La ville est agréable et on s'est senti très vite comme chez nous, surtout le soir après le départ des croisiéristes.

GlacierBay 5477 GlacierBay 5829 GlacierBay 5514

GlacierBay 5844

Le lendemain, nous partons prendre le Tchoo Tchoo Train, autant vous dire que Zoé est très excitée. Le voyage jusqu'au White Pass summit sera agréable et le train fera l'ascension et la descente de la montagne en trois heures, en passant sur des ponts de bois et des tunnels d'un autre âge. On se laisse porter au rythme lent du train, en contemplant les paysages et en essayant d'imaginer la dure vie de l'époque de cette ruée vers l'or qui l'hiver a fait tant de victimes.

GlacierBay 5847 GlacierBay 5687 GlacierBay 5522

GlacierBay 5649

GlacierBay 5586 GlacierBay 5593 GlacierBay 5654

GlacierBay 5695 GlacierBay 5726

De retour, nous randonnons jusqu'à un lac sur les hauteurs de Skarga où nous pique-niquerons et nous improviserons chercheurs d'or pour une petite heure. En effet, une fois assis, nous nous rendons compte que le sable brille tout autour de nous, regardant cela de plus près nous nous rendons compte que des paillettes d'or jonchent le sable. Evidemment, la quantité d'or est tellement fine qu'elle n'a probablement pas grande valeur mais on est tout content de "trouver de l'or" et nous ne pouvons nous empêcher d'imaginer la vie d'il y a 150 ans, où les gens partaient dans cette folle aventure. Très peu en sont revenus fortunés mais tous sont partis la tête pleine de rêves. Après avoir fait le tour du lac, nous redescendons "en ville". Demain nous prenons le ferry pour Ketchikan.

GlacierBay 5853

Repost0
2 octobre 2014 4 02 /10 /octobre /2014 09:01

2014-08-15 1408142072 2014-08-16 1408220781 2014-08-17 1408317679

2014-08-18 1408383553 2014-08-20 1408511230 2014-08-21 1408597437

2014-08-21 1408597566 2014-08-21 1408640606 2014-08-22 1408722110

2014-08-23 1408830387 2014-08-24 1408922302 2014-08-25 1408997903

2014-08-25 1408998264 2014-08-27 1409113270 2014-08-27 1409113371

2014-08-27 1409113469 2014-08-27 1409113566 2014-08-27 1409113672

2014-08-29 1409331878 2014-08-29 1409333013 2014-08-29 1409333058

2014-08-30 1409369786 2014-08-30 1409370067 2014-08-30 1409426597

2014-08-30 1409426737 2014-09-01 1409541676 2014-09-01 1409541768

Repost0
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 23:28

Pour la première fois en quatre ans, nous avons enfin réussi à prendre des vacances presque à la française! Imaginez, un peu! Deux semaines et un jour au total! Bon OK, on est loin de nos 33 jours passés au Pérou en 2004 mais tout de même! On a eu enfin cette sensation de déconnecter, et que c'est appréciable! En plus, le choix de la destination se prêtait vraiment à la déconnection totale, très peu de réseau donc très peu d'internet : on n'a même pas peiné à se sevrer: on a savouré le JOMO (Joy of Missing Out). Comme d'habitude, un mois avant notre départ, nous ne savions pas vraiment où nous allions atterrir... On débattait entre Hawaï, le Texas, l'Alaska, le nord de la côte ouest... L'Alaska? L'idée fait son chemin... Terre surnommée "the last Frontier" par les américains, le nickname que l'on peut lire sur les plaques d'immatriculation, terre immense où la nature domine la nature humaine et ses avancées technologiques... Terre des superlatifs, terre des glaciers et des expériences pour nous inédites? Oui l'Alaska, plus on y pense, devient une idée de destination vraiment intéressante! Mais OK nous avons de longues vacances, mais on n'a pas un mois non plus... On décide donc de se concentrer sur l'extrême sud de cette contrée, entre Ketchikan et Skagway et de coupler avec une semaine sur la côte pacifique entre l'état de Washington et de l'Orégon en remontant sur Portland par Crater Lake, Smith Rock et Columbia river.

Après quelques débats nous avons opté pour l'option voyage backpacker "Luxe", ben oui, il n'y a pas beaucoup de routes en Alaska, et aussi il faut dire que faute de temps, on ne pouvait pas se permettre d'attendre systématiquement le ferry pour se déplacer et passer 30 heures pour naviguer entre une ville et une autre. Du coup, nous avons opté pour une combinaison de Ferry - Vols en coucou et voiture. Un bon choix mais il faut bien préparer son voyage et s'assurer d'avoir un budget assez conséquent. Oui, ce voyage est définitivement le plus cher voyage que nous avons fait jusqu'à maintenant, et pour ceux qui nous connaissent, on en a tout de même fait pas mal!

Nous avons donc pris un aller simple pour Seattle dans l'état de Washington où nous avons fait une halte de moins de 24H. Avec un vol d'environ 5h et un décalage horaire de 3h avec NYC, on a même pu avoir une petite soirée le soir même de notre départ. Au passage, nous avons laissé un énorme sac de voyage en consigne à l'aéroport avec notre équipement de camping pour la deuxième semaine. La ville est accueillante et pas de doute, nous sommes sur la côte ouest.

Alaska 4152 Alaska 4213 Alaska 4166

Alaska 4198

Seattle est une ville assez prospère où il fait bon vivre et où le travail ne semble pas manquer. A votre avis, quel est le point commun d'Amazon, Boeing, Starbucks ? C'est aussi une ville très pluvieuse, en bord de mer et pas très loin du Mont Rainier. Coup de bol, on aura eu un temps ensoleillé et très agréable ! Alors, les spots à Seattle : son marché coloré, animé et surtout très appétissant, la baie et the Space Needle, cette tour à la forme atypique !

Alaska 4267

Alaska 4304 Alaska 4156 Alaska 4280

Alaska 4319

Alaska 8159

Bref, après une petite journée très agréable et de délicieuses haltes gustatives direction le métro pour rejoindre l'aéroport. Après deux petites heures de vol nous arrivons à Juneau, la capitale de l'Alaska, à bord d'Alaskan Airlines : notre périple du "passage intérieur" démarre.

Alaska 4949

Après notre nuit au Juneau Hôtel, une journée mémorable, mais pas vraiment dans le bon sens du terme, va commencer... Il était une fois...une météo peu clémente : oui il pleut des cordes, des seaux. Mais bon, il nous en faut plus que ça pour nous décourager, on est en Alaska et on a le Glacier Mendenhall à explorer, nous louons une voiture en last minute et nous partons à la découverte de ce glacier, se situant à 13 miles du centre de la ville.

Alaska 4339

Alaska 4337 Alaska 4344

Il pleut toujours des cordes. On installe Zoé dans le sac à dos porte bébé et étrennons la protection de pluie : résultat, après une heure de rando et des litres d'eau déversés sur nous, elle est toujours au sec, nickel... enfin presque parce que notre appareil photo lui, n'a pas eu le même traitement. Il a pris l'eau il ne fonctionne plus. On est dégoûté. On prend quelques photos avec nos téléphones mais nous avons perdu notre enthousiasme. On retourne sur Juneau, cette petite ville n'a pas beaucoup d'options en terme de magasin photo... On ne peut pas avoir de conseils. Nous devons rejoindre l'aéroport dans quelques heures pour nous rendre à Gustav us, où il n'y a pour le coup rien du tout. On prend finalement la décision d'aller à Wal-Mart avant de quitter Juneau et d'acheter un compact Numérique, c'est mieux que rien mais cela reste un peu frustrant. On arrive à l'aéroport en fin d'après-midi. Notre vol (un avion de ligne d'une centaine de place) part à 16h08 mais les conditions météorologiques feront qu'après trois essais, notre avion ne pourra finalement pas atterrir et reviendra sur Juneau. Il faut dire que le lendemain, nous découvrirons enfin l'aéroport de Gustavus sans tour de contrôle avec une piste très courte et quelques tous petits hangars. P..., la journée loose quand même! Donc retour à la case départ, après deux heures trente de vol (au lieu de 25 minutes). On cherche une autre solution que celle proposée par la compagnie (reprendre le vol le lendemain à 16:08), Après une bonne heure de queue, on finit par faire affaire avec une petite compagnie et optons pour un vol qui partira le lendemain matin à 8:00. Finalement cela ne se termine plutôt pas trop mal et cela ne nous changera pas trop nos plans. Retour à Juneau Hôtel où on achète deux burritos surgelés à la vending machine et où nous essayons de sécher notre appareil au sèche-cheveux... sans succès. Au final, on n’aura même pas eu trop le temps de visiter la petite ville de Juneau et malgré la beauté du glacier, on termine cette journée tard dans notre chambre puisqu'il est quasi impossible de mettre le nez dehors.

Alaska 4838

Le lendemain matin, tôt, retour à l'aéroport pour un vol dans un petit avion de 8 places. Cette fois-ci, malgré un ciel bas et un temps gris, le vol sera agréable et nous atterrirons 45 minutes plus tard.

Alaska 4862 Alaska 4851

On a cette fois-ci l'impression que l'aventure au bout du monde commence ! On marche sur la piste, on sort par une ouverture dans le grillage, pas de bâtiments, un parking de terre et la forêt. Bienvenue Into the Wild. Notre voyage en Alaska commence. On arrive au Lodge du Glacier Bay National Park. Le lieu est superbe, calme, au bord de l'eau. Trop beau.

Alaska 0074 Alaska 0095 Alaska 0062

On fait une première promenade puis une seconde, accompagnée d'une Ranger, au milieu de la forêt humide. La mousse, omniprésente, entoure les arbres, tapis le sol, les couleurs vives, les arbres géants, on adore l'odeur aussi. On ne verra pas de gros animaux.

Alaska 4592

Alaska 4675 Alaska 4639 Alaska 4681

Alaska 4610 Alaska 4623 Alaska 4612

Retour au lodge, on profite du wild, assistons à une conférence de cette ranger passionnée et on se prépare pour notre journée du lendemain, car à 7h30 nous partons en bateau pour visiter Glacier Bay. A suivre !

Repost0
27 juin 2014 5 27 /06 /juin /2014 13:41

Nous avons profité de notre long week-end Pascal de 4 jours pour nous échapper dans le nord : direction les chutes du Niagara. Cela faisait bien longtemps que cette escapade faisait partie de nos projets, mais la décision a toujours été en faveur de destinations plus chaudes. Cette fois nous nous y sommes tenus; et ne nous sommes pas du tout déçus, bien au contraire! Beaucoup nous avait dit, oui c'est chouette mais c'est loin, ou " oui c'est chouette, mais je les imaginais plus hautes" ou encore "oui, c'est chouette mais il n'y a pas grand chose à faire aux alentours"... Bref, tout ces a priori nous ont surement encouragé à ne pas nous attendre à quelque chose de grandiose et tous ces commentaires ont très probablement participé au fait que nous avons finalement trouvé ce road trip vraiment sympa! Oui c'est vrai la route est longue, il faut environ 7 heures trente pour rejoindre Niagara Falls, c'est loin. Nous avons donc roulé le jeudi soir après le travail afin de n'avoir à conduire que deux petites heures le lendemain. Passés la frontière nous avons enfin découvert ces fameuses chutes! Hautes d'environ 50 mètres et absoluement impressionnantes par leur largeur, et la couleur de l'eau aussi.

Niagara-Toronto 1715

 

Niagara-Toronto 1815 Niagara-Toronto 1820 Niagara-Toronto 1857

Niagara-Toronto 1849

 

Niagara-Toronto 1850

Emeraude. Magnifique! L'hiver ayant été rude, il reste de gigantesques blocs de neige sur la base des chutes, donnant au paysage une dimension polaire! Nous avons traversé ce panorama de tous cotés et sans surprise, c'est le lendemain qu'il nous a encore plus epoustoufflé, sous un ciel bleu! C'est vrai que les alentours ne sont pas très charmants, c'est un peu une fête foraine permanente... cela ne s'accorde pas très bien avec le spectable de Mère nature, mais bon, on ne nous a pas demandé notre avis quant aux choix de développement touristique de cette région! On encourage quand même l'escapade à la tour panoramique, de la haut, la vue est juste superbe!

Nous dormirons au B&B "Chestnut Inn", que nous recommendons très vivement. Les chambres sont Nickel, les employés/ owners super sympa et le petit dej excellent! Une très bonne adresse!

Le lendemain, après une pause photo sous le soleil, nous prenons la route pour Toronto que nous rejoindrons en moins de deux heures.

Niagara-Toronto 1937


Niagara-Toronto 1907 Niagara-Toronto 1953 Niagara-Toronto 1944

Niagara-Toronto 1987


Niagara-Toronto 1957 Niagara-Toronto 1967

Après avoir élu domicile dans un boutique hotel du centre, nous démarrerons nos visites par le Saint James Market. Sacrés étales de fruits, légumes, fromages et autres charcuteries eveilleront nos papilles! Nous y déjeunerons. Ensuite, visite des alentours, nous remontons sur Yorkeville que nous ne trouverons pas spécialement à notre goût. En fin de journée, direction "the CN Tower". Nous arrivons pour le coucher du Soleil. Les grillages extérieurs très fins tout autour de la tour et les reflets du soleil sur les vitres d'une propretés douteuses à l'intérieur empêchent d'avoir une belle vue, cependant, après le coucher du soleil, le spectacle devient magnifique, nous apprécions notre repas à plus  de 400 mètres du plancher des vaches! Notre journée a été riche en découverte!

Niagara-Toronto 2012


Niagara-Toronto 2187 Niagara-Toronto 2225

Niagara-Toronto 2114

Le lendemain, nous poursuivons nos visites sur Distillerie District : Un MUST! Oui, s'il y a un quartier à ne pas rater, c'est bien celui-ci. Nous regrettons un peu de ne pas y avoir diné la veille!!! On y adore l'atmosphère design industriel/ bobo qu'il s'y dégage, on aime beaucoup moins les prix archi-déments qu'il s'y pratique!

On poursuit sur un autre quartier plus exentrique, Baldwin village, que nous apprécierons beaucoup. Toronto, comme la plupart des autres villes se découvre petit à petit; il faudra un peu de temps pour resentir l'ambiance des différents quartier et finalement trouver ceux qui nous conviennent. La journée passe vite, il nous faut reprendre la route si nous voulons arriver avant la nuit à Niagara-On-The-Lake.

Niagara-Toronto 2253


Niagara-Toronto 2281 Niagara-Toronto 2293 Niagara-Toronto 2288

Niagara-Toronto 2304

Nous atteindrons cette dernière destination aux alentours de 18 heures, nous aurions bien aimé, pour cette dernière nuit, trouver un B&B, mais les prix, malgré la basse saison, sont très élevés. Nous dormirons finalement dans un pub/inn très bien situé  avec des prix très raisonnables. Niagara-On-The-Lake est un charmant village doté de nombreuses maisons vistoriennes plus belles les unes que les autres. Le village est entouré de vignes et donc de domaines. Nous ferons quelques stop le lendemain et finirons notre belle escapade par une très très belle surprise: un déjeuner à "Ravine Winery Restaurant", top food et Top endroit! vraiment.

Niagara-Toronto 2423


Niagara-Toronto 2338 Niagara-Toronto 2350

Niagara-Toronto 2419 Niagara-Toronto 2374

Le chemin du retour sera, sans surprise, long. Mais cela vaut vraiment le coup, nous avons encore une fois découvert de beaux endroits, façonnés par la nature d'une part et par l'homme d'autre part.

Repost0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 04:00

Mardi matin, nous découvrons les points phares de la vallée, les Yosemite falls (que nous verrons malheureusement asséchées, ben oui, nous sommes fin août !), les vues sur le Half-dome, des lacs et autres cascades, El Capiton ce rocher que bon nombre d’alpinistes défient… Nous nous régalons ! Nous faisons route pour Glacier point, qui se révèlera être un endroit également parfait pour observer le redoutable Half Dome (il faut compter 10 à 12 heures de rando, ce sera donc pour quand on n’aura pas Zoé sur le dos !).

California-2013-suite 4724

California-2013-suite 5019 California-2013-suite 4973 California-2013-suite 5080

California-2013-suite 5162

Enfin, nous rejoignons l’entrée sud du Park et plantons pour la dernière fois du séjour nous tente à Wawona campground. Nous allons nous baigner dans la rivière longeant le camping avant de monter sur Mariposa Grove. Là, on se rend compte qu’il nous faudra bien une demi-journée pour découvrir cette partie du parc, nous redescendons donc à Wawona pour diner (dans un superbe Lodge) puis dormir. Mariposa grove est l’endroit pour voir les Séquoias Géants de Yosemite. Et franchement, tant que vous n’avez pas vu de Séquoia géant, vous ne pouvez pas imaginer à quel point c’est Enorme ! Hallucinant ! Certains atteignent 11 mètres de diamètre (oui diamètre, pas périmètre !), atteignent  60 à 80 mètres de haut, et les branches elles n’ont rien à envier à nos chênes centenaires avec leurs deux mètres de diamètre !

California-2013-suite 5249

California-2013-suite 5372 California-2013-suite 5323 California-2013-suite 5344

On se sent tout, tout petit : vous l’aurez compris, le Séquoia géant est l’arbre des superlatifs !!!  Nous quittons les séquoias pour les retrouver encore plus nombreux et majestueux au Séquoia National Park. Allez, fini le camping, ce soir, ce sera une cabine avec électricité, mais toujours pas de salle de bain ! Mais cette fois nous avons des douches disponibles ! La cabine est toute charmante ! Nous partons sur Panoramic view pour le coucher du soleil et nous étions bien loin de nous douter que la vue allait être aussi belle. La Sierra Nevada s’offre à nous, quelle magie, nous sommes abasourdis ! Nous resterons un bon moment à savourer le temps qui passe. Nous dinons au village et allons nous coucher dans nos lits douillets !

California-2013-suite 5484

Le lendemain, la route sera longue pour rejoindre le Sud de Los Angeles, mais avant de sortir du parc, nous ferons une superbe halte à Moro Rock et waouh, encore une fois. Ceux qui vous disent que le Sequoia National Park, c’est bof, c’est certainement qu’ils n’y sont pas allés ! Ensuite, cerise sur le gâteau, à quelques km de la sortie du parc, nous apercevons quatre ou cinq voitures arrêtées ! Mais que se passe-t-il ?! Et bien tout simplement pour observer Maman (ou papa, ou grand frère ou grande sœur…) et bébé ours se gaver de baies au bord de la route ! Trop fort, on est trop content ! Dommage que Zoé dorme !

California-2013-suite 5606

California-2013-suite 5564

California-2013-suite 5613 California-2013-suite 5716 California-2013-suite 5638

California-2013-suite 5758

California-2013-suite 5740 California-2013-suite 5761 California-2013-suite 5756

California-2013-suite 5770

Nous traversons les vergers de Californie, puis des zones immenses où les pumpjacks s’alignent ! Impressionnant, on se demande bien pourquoi l’essence est aussi chère en Californie avec tout le pétrole qu’ils extraient !...

Arrivés à Huntington Beach, nous prendrons la chambre 15 du Motel Sea Sand. Une bonne adresse, seule la route qui longe la mer nous sépare de la gigantesque plage, c’est parfait ! On retrouve les lumières, les magasins et le monde et on se dit un petit peu qu’on était bien plus tranquille là-haut !

California-2013-suite 5782

California-2013-suite 5813 California-2013-suite 5784 California-2013-suite 5841

California-2013-suite 5849

California-2013-suite 5872 California-2013-suite 5867 California-2013-suite 5876

California-2013-suite 5891

California-2013-suite 6070 California-2013-suite 5973 California-2013-suite 5956

Finalement on se réhabituera bien vite et apprécions les douceurs de la plage et le farniente. Nous observons les surfeurs tenter de dompter les vagues, cela donne envie ! Nous découvrons à quelques miles Crystal Cove. Cette halte de trois jours nous permet de vraiment bien nous reposer et de profiter de la Californie comme on l’imagine avec les surfeurs aux cheveux blondis par le soleil et les autres faisant de l’exercice le long des interminables boardwalks…

California-2013-suite 6154 California-2013-suite 6120 California-2013-suite 6097

California-2013-suite 6168

California-2013-suite 6187 California-2013-suite 6188 California-2013-suite 6194

California-2013-suite 6229

On profite à fond de ces derniers jours, Zoé s’éclate sur la plage, on fait des promenades en vélo, du Bodyboard, bref, on ne pouvait pas mieux conclure ces 13 jours de pures vacances! On terminera par un petit tour à Los Angeles : une visite express du Queen Mary (eh oui ce bateau mythique devenu un musée-hôtel-restaurant-… est amarré  à LA depuis plus de 30 ans), un gardien nous fera entrer discrètement par une porte de sécurité pour nous laisser faire une petite visite clandestine de la salle des machines, un petit tour au farmers market, dans les rues de Beverly Hills pour terminer à Santa Monica beach !

California-2013-suite 6353

California-2013-suite 6279 California-2013-suite 6474 California-2013-suite 6357

California-2013-suite 6456

California-2013-suite 6440 California-2013-suite 6458 California-2013-suite 6493

California-2013-suite 6525

California-2013-suite 6610

California-2013-suite 6606

California-2013-suite 6607 California-2013-suite 6682 California-2013-suite 6673

California-2013-suite 6713

California-2013-suite 6709 California-2013-suite 6783 California-2013-suite 6726

California-2013-suite 7816

Heureux qui comme Ulysse a  fait un beau voyage…

Repost0

Liste D'articles

  • 13 jours au Nicaragua en plein cœur de l'Amérique Centrale
    Mieux vaut tard que jamais ! Il y maintenant 6 mois, nous avons fait un magnifique voyage au Nicaragua. Nous voulions partager avec vous notre premier trip en mode routard depuis la naissance de Zoé (transports locaux, pas de réservation et quasi pas...
  • Lake Placid, un WE olympique
    Après une de nos rares tempêtes de neige cette année, nous avions un week-end de trois jours… et très peu d’inspiration… Un de nos copains lance à Stéphane, ben pourquoi n’iriez-vous pas à Lac Placide ? Fred, ton idée était excellente, nous avions le...
  • Le Midwest, South Dakota et caetera...
    Cet été, seulement 3 jours avant nos vacances nous étions toujours hésitants sur la destination ; nous nous sommes finalement décidés pour un road trip…oui on aime bien ce format ! A nous les plaines du Midwest ! Le Mount Rushmore, les parcs nationaux...
  • Road Trip Mid West
  • 3 de nos photos de Porto Rico publiées dans la magazine Le Bon Air
    Un post très court pour partager avec vous un article publié par le numéro 34 du magazine Le Bon Air qui a choisi quelques unes de nos photos pour illustrer leurs conseils de visites à Porto Rico près de Arecibo... ça fait toujours plaisir. L'occasion...
  • Un tour en Jet ski autour de Manhattan
    Un tour en jet ski à New York autour de l'île de Manhattan en passant par l'Hudson river, la baie de New York, l'East river, la Harlem river, c'est définitivement une expérience... L'occasion de découvrir tous les ponts reliant Manhattan au reste du continent,...
  • Road trip East Coast : La route coloniale en Virginie
    Good Friday aux US, lundi de Pâques en France… c’est décidé, let’s go south! Nous profitons donc d’un long WE de Pâques avec une petite rallonge pour l’un des derniers road trip de l’East Coast de notre bucket list. L’état de Virgine avec Fredericksburg,...
  • New York 4k Vidéo
  • Jonas Blizzard - The day after (vidéo)
    Un petit tour dans notre quartier de Weehawken (New Jersey) le lendemain du Blizzard Jonas...impressionnant !
  • La folie des décorations de Noel
    Mieux vaut tard que jamais...quelques photos des décorations de Noel dans le New Jersey.

Nos sites amis

162000 132682176797704 3414770 n

weloveNY-copie-1.png

expat-immigrant-expat-united-L-FAV6Tc   

vivre aux Etats Unis

NYmania.jpg

A la découverte des États-Unis

cdv.jpg

Expo 'Visages du Monde'

Encart 2 web