Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Recherche

Nos carnets de voyage

Asie

ban

header chine

header thailande

header Malaisie

header Vietnam

Ameriques

Bannière blog rep dom

header usa

rutainca

header Gwada

header RutaMaya

Afrique

Bannière blog kenya

header Egypte

header jordansyrie


25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 04:36

Un tour en jet ski à New York autour de l'île de Manhattan en passant par l'Hudson river, la baie de New York, l'East river, la Harlem river, c'est définitivement une expérience... L'occasion de découvrir tous les ponts reliant Manhattan au reste du continent, oui c'est vraiment un île ! Près de 50 km de bonheur, de sensations, de vues à couper le souffle. On recommande vivement, nous avons eu de la chance avec la météo et la température de l'eau. Sur certaine partie, nous avons eu de grosses vagues et on avait l'impression d'être en pleine mer et sur d'autres, c'était le calme plat, l'occasion d'approcher les 75 miles par heure en vitesse de pointe.

Nous sommes parties depuis Hoboken avec New York Harbor Jet ski

La vidéo de notre tour, à regarder en HD !

Published by An'so & Stéphane
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 17:51

Good Friday aux US, lundi de Pâques en France… c’est décidé, let’s go south! Nous profitons donc d’un long WE de Pâques avec une petite rallonge pour l’un des derniers road trip de l’East Coast de notre bucket list.

L’état de Virgine avec Fredericksburg, Williamsburg, Jamestown et Yorktown. Cerise sur le gâteau, une petite halte sur le chemin du retour à Alexandria et à Washington DC pour les Cherry Blossom. C’est parti, en moins de 5 heures (en comptant un arrêt rapide dans un Burger King, pour la premiere fois aux USA…difficile de comprendre cet engouement en France  pour ces burgers très moyens, nous arrivons sur Fredericksburg où nous testons aussi pour la première fois et probablement la dernière fois  Hotwire. Le principe des hôtels qui bradent leur chambre au dernier moment via ce système et en réservant on choisit un prix mais on ne connait ni l’hôtel, ni sa localisation exacte… Or là nous étions en périphérie et nous avons payé le prix réel de la chambre, ni plus, ni moins !

 

Bref le lendemain, soleil, chaleur et humidité sont au rendez-vous et nous visitons la charmante petite ville de Fredericksburg avec la maison de Marta Washington, la maman de Georges qui a vécu quasi jusqu’à 80 ans ! Pas mal pour l’époque ! Nous poursuivons la découverte des rues de la ville et pénétrons dans la Rising Sun tavern…tous les guides des sites touristiques sont habillés avec des vêtements de l’époque, plutôt sympa pour Zoé et nous aussi à vrai dire…nous sommes dans l’ambiance et pouvons-nous projeter, imaginer. On déjeunera dans une cocina de cuisine sud-américaine. Quelques antiques plus tard - une spécialité de la ville, et nous arpentons l’un des nombreux champs de bataille de la région…car c’est ici et aux environs que de nombreux conflits, guerres d’indépendance et de sécession se sont déroulés.

La promenade est paisible, champêtre, ensoleillée, on a du mal à imaginer que entre le 11 et le 13 décembre 1862, 13 000 hommes sont tombés ici en quelques jours pour défendre la liberté et combattre des conceptions différentes de la démocratie…la question de l’esclavage sera omniprésente pendant ce road trip.

Le temps passe trop vite, nous sommes toujours très curieux dans ce genre de lieu pendant lesquels nous échangeons beaucoup et nous nous posons tout autant de questions…Il se fait tard nous faisons route vers Williamsburg (en virginie pas à NYC) où notre B&B nous attends pour 3 nuits (du jamais vu, on a réservé 3 nuits au même endroit). Nos prenons possession de nos quartiers vers 17h30 puis nous dirigeons sur Duke Street, artère principale du cœur historique de Williamsburg ; en longeant l’université William and Mary connue pour être la première université du pays. Malgré le côté un peu trop bien rénové, nous nous plongeons dans le village tel qu’il aurait été à l’époque de Georges Washington. Le ciel est quasi dégagé et il fait chaud, nous en profitons pour déambuler dans la grande rue et acheter nos tickets pour le lendemain…

  

  

Un spectaculaire coucher de soleil plus tard, nous dinons aux chandelles dans l’une des tavernes de la ville. Une bien belle expérience ! Mais croyez-le ou non, nous sommes loin de l’hôtel et seulement 3 semaines après l’opération du genou de Stéphane…30 minutes de marche à 23h bof bof…on ouvre notre appli UBER et oui en 3 minutes une énorme et luxueux SUV débarque… 5 minutes plus tard et pour moins de 6 dollars…nous sommes dans  notre Suite Georges Washington – encore lui. Au passage, on a évité de quelques secondes un violent orage ! 

  

Le lendemain, après un bon petit déjeuner, nous ubérisons vers le quartier colonial et enchainons les visites, c’est un vrai cours d’histoire avec des images et des scènes de vie jouées en permanence par des acteurs. L’échoppe du Maréchal-Ferrant, le palais du gouverneur, les jardins, le charron, la chambre des munitions, le congrès, le palais de justice…à chaque fois des personnages sont présents et on les voit vivre et travailler. C’est vraiment ludique. Amusant et passionnant aussi lorsque nous avons prétendu déjeuner dans une maison de la middle class avec la maitresse de maison, Zoé a particulièrement apprécié la tea party.

  

Tout cela n’aurait pas été possible sans l’une des familles les plus riches mais aussi philantopes des US, les Rockefeller, dont la mission de l’un des fils – John D. Rockefeller Jr.  était de redistribuer 90 % de leur fortune. Dans les années 30, les Rockefeller décident d’investir $5M pour rénover le quartier colonial, $68 M auront finalement été investi ; le résultat est à la hauteur de l’histoire. Nous terminerons par la visite de la maison des Rockefeller restée  dans son jus depuis les années 50. Un vrai voyage dans le temps cette journée.

  

  

Le soir, nous nous serions bien réchauffé dans un resto cosi malheureusement bien difficile à trouver, on se fait une bière et une douzaine d’huitre en terrasse …On se les gèle. La prochaine fois on sortira plus couvert. On se couchera à 21h30 après une bonne journée de marche.

Le lendemain la météo ne s’améliore pas, mais alors vraiment pas…Mais il en faut plus pour nous arrêter, nous faisons route sous cette bruinasse vers Jamestown Settlement. Un autre musée qui décrit l’arrivée des premiers colons et à ciel ouvert la reconstitution des premiers settlement et des villages des natifs en 1608. En vrac, les guerres, réconciliations, entraides, et massacre avec les indiens, Pocahontas…etc. C’est vraiment super bien fait. Instructif la reconstitution de la frégate qui est la première arrivée en Virginie ; après 193 jours de voyage !! Courageux ou inconscient ?! Le temps se dégrade alors que nous faisons route vers Yorktown. Nous déjeunerons au bord de la Chesapeake bay, mais cette halte ne sera pas suffisante pour faire disparaitre la pluie. Nous visiterons le Victory Museum où le drapeau français flotte en l’honneur de Rochambeau et La Fayette…La Fayette est omni présent dans cet état, nous avions déjà eu l’occasion d’échanger avec des américains et de découvrir leur admiration pour ce français - qui pour eux est l’un des symboles de leur liberté, l’été dernier lors de la venue de l’Hermione nous avions pu encore constater cet enthousiasme mais ici en Virginie, le moindre village a une rue La Fayette.

  

Retour à Williamsburg avec un stop de dégustation de vin à Williamsburg Winery (euh comment dire ? Bof bof voir imbuvable) puis petite pause au bed and breakfast avant de diner au Blue Talon que nous recommandons vivement. Le lendemain, dilemme, Virginia Beach ou Monticello ? Notre hôte nous conseille Monticello, nous l’écoutons et malgré 2h30 de route (p….. c’est grand les US)… nous ne sommes pas déçus de ce choix !

Monticello est la demeure de Thomas Jefferson ; construite en haut d’une colline face aux Blue Ridge Mountain ; et l’endroit est sublime. On en apprend sur le troisième président des Etats Unis, co-auteur de la constitution. Lui qui écrit que les hommes sont égaux en droit et qui a possédé plus de 600 esclaves au cours de son existence ; les paradoxes de l’époque. Les jardins sont superbes, la maison est bourrée d’innovations inventées par cet homme aux milles visages et passions. Le tour concernant l’esclavage et la vie des esclaves sera très instructif (bon désolé mais on a vraiment appris beaucoup de choses pendant ce road trip). Le guide souffle le chaud et le froid sur cette époque difficile à comprendre 300 ans plus tard. Il n’est pas tendre avec Jefferson..

 

Une journée fantastique sous un soleil et un ciel bleu profond. 17 heures, nous remontons sur Alexandria par des routes de campagne où on découvrira des propriétés immenses et parfaitement entretenues ; des anciennes plantations. A l’époque de Jefferson, la Virginie comptait 6 M d’habitants dont 1 M d’esclaves qui étaient le moteur de l’économie.

3 h plus tard nous arrivons à Alexandria, faute de petits hôtels et de places dans les Bed & Breakfast, nous poserons nos valises au Monaco – la classe - où nous obtenons une chambre pour la nuit. Alexandria est une charmante ville coloniale elle aussi et seulement à 20 minutes du Mall de Washington DC.

  

Après une visite de la ville dans la matinée, nous nous dirigeons vers DC… on aura la chance de trouver un bon plan pour se garer à seulement 5 min de marche du Tidal bassin, le spot pour le cherry blossom festival. On en profitera pour improviser une chasse aux oeufs pour Zoe avec un peu de retard. Tous ces cerisiers ont été donnés par le Japon aux USA pour souder leur amitié. Ils fleurissent chaque année à cette période pour le plus grand plaisir des yeux. Sous le ciel bleu, c’est magique ce que la nature a à nous offrir et on a eu enfin l’occasion de découvrir le Jefferson mémorial.

  

 

Vers 17 heures, il est l’heure de reprendre la route en direction de Weehawken dans le New Jersey.

 

Published by An'so & Stéphane - dans Road Trip USA
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 10:11
Published by An'so & Stéphane - dans video
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 18:47

Un petit tour dans notre quartier de Weehawken (New Jersey) le lendemain du Blizzard Jonas...impressionnant !

Published by An'so & Stéphane
commenter cet article
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 19:26

Mieux vaut tard que jamais...quelques photos des décorations de Noel dans le New Jersey.

La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
La folie des décorations de Noel
Published by An'so & Stéphane - dans album
commenter cet article
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 04:52

Il y a quelques semaines, j’ai lu un article du New York Times sur les fameux taxis jaunes New Yorkais. Cet article était accompagné d’une infographie et en la regardant de plus près, j’ai découvert que dans les années 80, une voiture française avait conquis les rues de la ville de New York grâce à sa faible consommation et à sa robustesse…et cela malgré sa taille modeste pour le marché américain : une Peugeot 505. Mes parents en ont eu une aussi, peut-être même deux…je ne sais plus !

 

Il y a un peu plus de 30 ans, les marques françaises ont tenté des incursions aux US et il nous est déjà arrivé de voir circuler une Peugeot 405, une Citroën DS ou encore une 2 CV… et pas mal de vélo de type « course » Peugeot (un must pour les ‘hipsters’). Malheureusement il n’y a plus aucune concession automobile Française sauf Renault par le biais de Nissan.

Published by An'so & Stéphane - dans Culture
commenter cet article
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 23:00

Bonne nouvelle ! J'ai (An’So) un voyage professionnel. Voilà que je dois partir à Denver la semaine du 12 au 16 novembre. J'informe Stéphane de la bonne nouvelle, et illico nous prenons les billets pour un long week-end : au programme, Denver / Utah avec le parc national de Arches et celui de Canyonlands à côté de Moab. Youhou !

Stéphane et Zoé arrivent le mercredi soir alors que je suis en plein salon. Le lendemain, ils visitent Denver : 16th Street Mall, le Capitole de l'état du Colorado, le Civic Center Park, le downtown, et autres curiosités de cette jolie petite ville. Stéphane et Zoé profitent également de la petite piscine et du jacuzzi du Hilton pendant que Madame bosse.

 

 

Le lendemain après une ultime réunion nous partons enfin en week-end à la découverte de ces magnifiques parcs nationaux de l'Utah. La route est très longue, cependant magnifique : nous faisons une première étape à Frisco. Nous découvrons un village charmant dont le downtown est construit avec de petites maisons en bois. Ca sent bon la montagne et les stations de ski qui approchent. Nous poursuivons la route, nous nous arrêterions  bien à Vail, une des très fameuses stations de ski des États-Unis mais nous voyons que nous n’avançons pas très vite et qu'il reste encore beaucoup de kilomètres. Nous garderons cette étape pour le retour. En attendant nous admirons le paysage et grimpons jusqu'à 10 000 pieds d'altitude soit plus de 3 000 m, Zoé n'est jamais allée aussi haut de sa vie, sauf dans un avion !

 

Nous avions réservé ce soir-là un tipi pour tous les trois au Moab Under Canvas ! Magnifique. Imaginez, perdus dans le désert, coincés entre les montagnes rouges, dans un environnement tellement sec, des dizaines de petits tipis tout blanc : le paradis. Et dire que c'est là qu'on dort ! On investit notre tipi, simple, mignon, rustique mais confortable.

Il est déjà 16 heures, il faut que nous soyons à Delicate Arch avant le coucher de soleil, Stéphane stresse. Y parviendrons-nous à temps? Les autochtones à qui nous posons cette question pensent que oui. Nous démarrons la randonnée de 5 km qui nous mène à Delicate Arch. C'est top ! Les roches rouges, le ciel bleu, l’excitation… la randonnée est difficile mais le spectacle est fantastique. Nous grimpons à flanc de montagne, franchissons des passages le long de la falaise, un parfum d'aventure malgré une cordée conséquente. Nous arrivons un petit peu avant le coucher du soleil et contemplons cet endroit magique. En randonneurs très organisés que nous sommes, nous avions prévu les frontales. Le problème, c'est qu’elles sont dans le sac-à-dos…et le sac-à-dos est dans le Tipi ! Heureusement, notre extension électronique est toujours dans notre poche… nous sortons notre téléphone. Nous retrouvons la voiture à la nuit tombée, et partons à la découverte de Moab pour trouver un restaurant. Waouh, l'offre alimentaire de Moab est loin d'être alléchante. On se retrouve dans un pseudo italien bien bruyant, où les pâtes sont cuisinées par des latinos. Les pâtes sont bonnes, sans plus. Stéphane, en s'asseyant, se rend compte que son short est complètement déchiré de la ceinture jusqu'aux genoux, on voit tout son caleçon, la classe ! De retour au tipi, nous passons une excellente nuit.

 

Le lendemain, nous nous réveillons doucement en déambulant dans le camp au rythme d’un très beau lever de soleil, sur la montagne rouge, les couleurs sont superbes. Malheureusement ces belles couleurs vont bientôt se brouiller et le gris va entamer le bleu du ciel. Cela est bien dommage pour ce genre de voyage, le temps est un élément important pour pouvoir admirer complètement la beauté du paysage.

 

Mais nous ne nous laissons pas démonter, nous partons à la découverte de Arches, coûte que coûte. Et il nous en coûtera deux paires de jambes: on s'est fait la plus longue randonnée du parc, c'était trop joli : Landscape Arch, Double O Arch. La randonnée de Devil’s Garden se situe à une extrémité du parc, un peu plus de 11 km pour faire la boucle. On a emprunté le Primitive Trail pour le retour, peu fréquenté, le sentier est assez difficile, quelques fois vertigineux voire vraiment flippant. Certains passages sont en effet assez chauds. Alors que nous avons déjà fait beaucoup trop de kilomètres pour faire demi-tour, nous croisons un couple dont la femme me dit : « je doute vraiment que vous puissiez passer par ici avec le bébé ». Nous lui répondons que nous allons voir par nous-mêmes. Mais nous flippons un peu. Effectivement, après quelques centaines de mètres nous voyons que le chemin par lequel nous devons normalement passer est complètement inondé. L’eau est sombre et n’invite pas à la baignade, et nous n'avons aucune idée de la profondeur de cette eau stagnante. Il faut donc contourner, le rocher forme un dôme très pentu. On hésite, on hésite.

 

 

Au même moment, trois jeunes filles croisent notre chemin… elles passent avec prudence. Elles nous aident à évaluer les difficultés, et nous décidons avec elles que le meilleur chemin est de passer par le haut du dôme. Stéphane part en éclaireur et revient, il estime que nous pouvons le faire. Je porte Zoé, et Stéphane me pousse.  Je ne pense pas que les positions soient très esthétiques, mais nous franchissons cette difficulté avec brio. Ouf. Nous poursuivons la route, plus tellement d’obstacles mais un sacré mal de jambes. Tous ces efforts en valaient définitivement la peine, les paysages sont splendides, nous apprécions chacun de nos pas et cela malgré la grisaille du jour. Au cours de cette randonnée nous aurons vu une petite dizaine d'arches.

De retour à la voiture, c’est l’heure du pique-nique, et sans perdre tellement de temps, nous poursuivons la découverte du parc en nous dirigeant vers Sand Dune Arch. Sous l'arche, nous découvrons un vrai terrain de jeu, il semblerait que toutes les familles avec enfants en bas âge se donnent rendez-vous ici ! Tout le monde fait des châteaux de sable sous les arches. Le temps est de plus en plus couvert mais nous continuons malgré tout nos explorations. Views points, Fiery Furnace, Balanced Rock, North and South Windows, Garden of Eden... Nous terminerons par Double Arch… Sous la pluie : il est temps de rentrer. Nous sommes un peu déçus de cette fin de journée. Nous rejoignons notre second hôtel, le Gonzo inn,  profitons rapidement du jacuzzi (encore un) et allons dîner dans un restaurant sans grand intérêt.

  

Pour notre plus grand bonheur, le soleil est au rendez-vous le lendemain matin. Après un bon petit-déj', nous décidons de retourner à Arches National Park pour revoir les points de vues de la veille où le soleil nous avait fait défaut. Nous découvrons un endroit complètement différent, les paysages de la veille étaient jolis, avec ce ciel bleu ils deviennent sublimes. On reste très longtemps à observer les Three Gossips, si souvent vus dans des films. On va faire une petite balade autour de Balanced Rock. Nous retournons aussi grimper sous Double Arch, et apprécions pleinement l'endroit.

 

 

Il est prêt de midi lorsque nous repartons du parc après une petite halte pour admirer Park Avenue…mais malheureusement le ciel est à nouveau couvert. Il est temps de se diriger vers Canyonlands National Park, à moins de 1 heure de route ; le temps est redevenu orageux.

Canyonlands : nous ne savons pas vraiment à quoi nous attendre. Nous n'avons pas regardé beaucoup de photos avant le départ, nous n'avons pas beaucoup lu sur ce parc non plus. Ce sera pour notre plus grand bonheur ! Ce parc est immense (plus de 848 km²). Nous arrivons sous un orage, ce qui donnera à cet endroit une atmosphère encore plus naturelle et sauvage. Nous décidons de rouler jusqu'au bout de Island in the Sky jusqu’à Grand View Point overlook où nous ferons une petite randonnée. Probablement la meilleure décision de la journée, le temps d'y accéder, le soleil est à nouveau au rendez-vous. Et là, waouh, juste waouh, waouh, waouh...

Nous pique-niquons tout en haut d'une falaise surplombant un vaste canyon avec ses gorges profondes digne du Grand Canyon et même bien plus impressionnant. La vue est à couper le souffle, Pique-niquer ici fut un must, car nous pouvons prendre le temps de contempler longuement cette immensité qui s'offre à nous. Canyonlands est vraiment un endroit surprenant qui devrait faire partie des circuits de tous les touristes faisant les grands parcs de l'Amérique de l'Ouest. Ou alors finalement, tant mieux que ça ne le soit pas, cela permet d'apprécier, en solitaire, cet endroit unique. Le parc s'étend sur plus de 200 km du Nord au Sud, bien évidemment nous ne ferons, en cet après-midi, qu'une toute petite partie. Un apéritif qui donne envie de voir la totalité du menu. Nous remontons, nous nous arrêtons aux multiples points de vue tous plus beaux les uns que les autres (Green river overlook, Mesa Arch, Buck Canyon overlook).

 

  

 

Nous ressortons du parc pour nous diriger vers le Dead Horse Point State Park. On roule, on roule, les couleurs sont belles. Malheureusement en arrivant sur le parc, l'orage pointe à nouveau son nez. Pour les fans de cinéma, c'est ici que Thelma et Louise finissent leur épopée et se jettent dans le vide. C'est ici aussi qu'une partie de Mission Impossible II a été tourné. Nous regardons le coucher du soleil un petit peu gâché par le temps mais apprécions tout de même ce paysage, la rivière aux couleurs émeraudes se faufilant au travers les roches rouges du canyon. L’immensité nous laisse sans voix, on observe dans la sérénité. Enfin, sérénité presque : Zoé est à fond. Nous la surveillons en permanence, le précipice est proche!

 

Nous retournons en direction de Moab de belles images plein la tête. Pour notre dernière soirée, nous décidons de diner à la micro brewery. En fin de soirée nous retrouverons notre king bed à l'hôtel. Zoé dort dans le salon car ce n'est pas une chambre que nous avons mais un mini appartement. Lundi, il faut déjà repartir. La route va être longue nous partons à 7h. Nous suivrons cependant les conseils de la maman de notre voisine (originaire de l’Utah), et commençons la route en prenant la Highway 128. C'était un excellent conseil, la route est de toute beauté nous suivons la rivière du Colorado sur plusieurs kilomètres, c'est magique. Après avoir passé le village fantôme de Cisco, où Stéphane voulait s'arrêter, mais où je l'en ai empêché car j'avais trop peur qu’on se prenne du plomb dans les fesses, nous rejoignons la I70 pour poursuivre notre route.

 

Nous faisons étape à midi à Vail. Cette station de ski a plutôt du charme. Elle est réputé pour être la station la plus chic des US, cela est probablement vrai à voir les différentes vitrines des magasins. Nous dînons à Bully Ranch, l'intérieur est de toute beauté. Cependant nous avons pas mal traîné et l’heure a tourné. Nous avons un peu peur d'arriver tard à l'aéroport nous ne ferons plus aucune halte (sauf une expédition pour faire le plein d’essence) jusqu'à arriver au final à 15h30 pour rendre la voiture ; notre vol était à 17h. Il nous aura quand même fallu 8h30 pour faire la route, en comptant un peu plus d'une heure pour déjeuner. Nous rendons la voiture. Nous nous dirigeons vers notre terminal. Nous décollons pour notre New Jersey d'adoption sans aucun problème… les images plein la tête, heureux ! Plus de photos ici.

Published by An'so & Stéphane - dans Road Trip USA
commenter cet article

Liste D'articles

  • Un tour en Jet ski autour de Manhattan
    Un tour en jet ski à New York autour de l'île de Manhattan en passant par l'Hudson river, la baie de New York, l'East river, la Harlem river, c'est définitivement une expérience... L'occasion de découvrir tous les ponts reliant Manhattan au reste du continent,...
  • Road trip East Coast : La route coloniale en Virginie
    Good Friday aux US, lundi de Pâques en France… c’est décidé, let’s go south! Nous profitons donc d’un long WE de Pâques avec une petite rallonge pour l’un des derniers road trip de l’East Coast de notre bucket list. L’état de Virgine avec Fredericksburg,...
  • New York 4k Vidéo
  • Jonas Blizzard - The day after (vidéo)
    Un petit tour dans notre quartier de Weehawken (New Jersey) le lendemain du Blizzard Jonas...impressionnant !
  • La folie des décorations de Noel
    Mieux vaut tard que jamais...quelques photos des décorations de Noel dans le New Jersey.
  • Une Peugeot en Taxi New Yorkais
    Il y a quelques semaines, j’ai lu un article du New York Times sur les fameux taxis jaunes New Yorkais. Cet article était accompagné d’une infographie et en la regardant de plus près, j’ai découvert que dans les années 80, une voiture française avait...
  • Road trip Denver - Moab (Arches et Canyonlands)
    Bonne nouvelle ! J'ai (An’So) un voyage professionnel. Voilà que je dois partir à Denver la semaine du 12 au 16 novembre. J'informe Stéphane de la bonne nouvelle, et illico nous prenons les billets pour un long week-end : au programme, Denver / Utah avec...
  • L'Hermione, le retour
    Mieux vaut tard que jamais pour écrire ce billet... Il y a près de 3 mois, la réplique de l’Hermione a navigué jusque dans la baie de New York, sur l’East River et l’Hudson river. Ce fameux navire avait à la barre, à l’époque, le Marquis de La Fayette...
  • Costa Rica en Instagram
  • L'histoire de New-York en chiffres

Nos sites amis

162000 132682176797704 3414770 n

weloveNY-copie-1.png

expat-immigrant-expat-united-L-FAV6Tc   

vivre aux Etats Unis

NYmania.jpg

A la découverte des États-Unis

cdv.jpg

Expo 'Visages du Monde'

Encart 2 web